Vous êtes dans : AccueilDroit de la famille › Droit de visite et hébergement

Avocat droit de visite et d'hébergement près de Paris

Droit de visite et hébergement

Pendant la procédure de divorce, des mesures provisoires (droit de garde, droit de visite et d'hébergement, pension alimentaire pour l'entretien et l'éducation des enfants.) peuvent être décidées par le juge aux affaires familiales.

Votre avocat en droit de la famille intervenant à Paris, Versailles et Evry, assure votre défense et le suivi de votre dossier lors de votre procédure de divorce.

Suivant les cas, la garde peut être alternée ou attribuée à l'un des époux. Dans le dernier cas, l'autre époux peut se voir accorder un droit de visite seul ou un droit de visite et d'hébergement.

Souvent les enfants demeurent un enjeu d'affrontement judiciaire. Si l'un des époux s'estime lésé pendant la procédure de divorce, une procédure d'incident est initiée par votre avocat pour que le juge de la mise en état rectifie la situation.

En tout état de cause, la décision litigieuse du juge après la (non) conciliation ou après le jugement de divorce peut être déférée devant la Cour d'appel.

Le droit de visite, comme le droit de garde et la pension alimentaire, n'est pas figé par le divorce ; il peut être modifié après le divorce à la suite d'une demande de l'un des ex conjoints. Pour cela il est primordial de faire appel à l'expertise d'un avocat en droit de la famille.

Attention : le droit de visite et d'hébergement est aussi applicable auprès des concubins qui ont des enfants et qui ont décidé de vivre séparément.

Votre avocatà Epinay-sur-Orge, Maître Ouaidélé intervenant à Paris, Versailles et Evry vous assistera, en fonction, dans les différentes situations telles que la garde, le droit de visite et d'hébergement, ainsi que la pension alimentaire.

Consultez également :

Droit du travailVotre Avocat
Agrandir le texte :
A | A+ | A+